L'essentiel > Les autres instances

Les autres instances

En dehors des principales instances de représentation des élèves (conseil de classeconseil de disciplineassemblée générale des déléguésCACVLCAVLCNVLCSE), leur participation est également dans d'autres instances, moins formelles mais importantes pour le climat scolaire.

Le comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) est réuni pour formuler des avis et élaborer des programmes d'actions sur l'éducation à la citoyenneté, le diagnostic de sécurité et la prévention de la violence, l'aide aux parents démunis et la lutte contre l'exclusion, l'éducation à la santé et à la sexualité, la prévention des comportements à risques. Les élèves siègent au CESC au côté des personnels d'éducation, sociaux et de santé de l'établissement, des enseignants, des parents, des représentants de la collectivité et des partenaires de l'établissement.

La commission d'hygiène et de sécurité (CHS) se réunit 3 fois par an. Elle est chargée de faire des propositions pour l'amélioration des conditions d'hygiène et de sécurité dans l'établissement ainsi que pour la formation des usagers à ces questions. C'est une instance consultative composée :

La commission d'attribution des fonds sociaux, composée du chef d'établissement, du gestionnaire, d'un CPE, de l'assistant social et de l'infirmier, de délégués de parents et de délégués d'élèves, examine les demandes des familles et leur attribue, sur décision collégiale et dans la confidentialité, des fonds d'aide pour faire face à des situations difficiles (prise en charge des frais d'internat, de demi-pension, de transports scolaires, de matériels ou fournitures scolaires…).

Les élèves peuvent également être représentés au sein de la commission sorties et voyages qui a pour mission de conseiller le chef d'établissement sur la faisabilité règlementaire, budgétaire et pédagogique des sorties scolaires.

Enfin, un titulaire et un suppléant lycéens, élus au sein du CNVL, siège au conseil territorial de l'éducation au côté :

Ce conseil, créé dans le cadre de la décentralisation des compétences de l'État, se réunit 1 fois par an pour émettre des avis et recommandations aux services de l'État et des collectivités sur toute question éducative.